10/01/2018

Orléans.

Après quasiment deux ans à se projeter et se demander dans quelle région nous allons pouvoir enfin nous poser à deux, le verdict est tombé: ce sera Orléans. On l'a su mi Décembre, mais comme toujours avec nous, il y a eu de l'attente, du stress, et maintenant que c'est signé, c'est bon, Orléans.

Orléans, je ne te connais pas, je n'ai même jamais mis les pieds dans la région Centre. Je sais que la Loire que je quitte petite ici, est grande par chez toi... J'aime m'imaginer que comme elle, je vais grandir en me rapprochant de toi... Dire au revoir à ma famille ne va pas être chose facile, car même en ayant mon indépendance depuis 8 ans, je n'ai jamais habité à plus de quelques mètres de chez mes parents... On est pourtant pas fourré les uns chez les autres à longueur de temps, mais je sais que si j'ai besoin ils sont là, tout près. Alors je vais quitter une seconde fois le nid... Je vais quitter la ville dans laquelle j'ai grandi. Cette ville que je connais par coeur, que j'ai aimé, détesté, mais qui restera à jamais ma ville. Cette ville que j'aime malgré tout... car il ne faut pas se le cacher, on essaie de la rendre agréable, de la valoriser, mais la réalité est bien là, tu n'es plus si belle que ça.

Alors Orléans, j'espère beaucoup de toi. On espère un appartement moderne et sympa, ou mieux une petite maison avec un bout de jardin. On espère trois chambres pour que je puisse exercer mon métier chez toi. On espère une ville sympa à arpenter, pour faire du shopping en amoureux, boire des verres en terrasse, sortir avec nos nouveaux amis, aller au cinéma, aux musées, voir des expos. On compte bien profiter de tes bords de Loire pour faire du vélo et de jolies balades. J'espère de beaux jardins pour me promener avec les enfants, de chouettes spectacles aussi, accessibles aux tout petits, une médiathèque qui me comblera, et des familles  et des bébés qui auront besoin de moi, nouvelle ass mat orléanaise... Oh oui Orléans, si je quitte ma ville de coeur, il va falloir que tu sois à la hauteur... 

La suite des aventures dans quelques semaines...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire